Botswana

Carte du Botswana - © TheSafariCompany.net
Carte du Botswana - © TheSafariCompany.net

Le Botswana est l’une des meilleures destinations de safari en Afrique largement due à son incroyable concentration de vie sauvage.

 

Le Botswana est le pays des merveilles de l’Afrique:

 

Des plaines inondées du delta de l’Okavango au désert du Kalahari – des réserves de renommées mondiales aux petits parcs moins connus – explorez le Botswana et découvrez sa culture et sa vie sauvage d’une incroyable diversité.

Le Botswana est entouré par la Namibie à l’ouest et au nord, l’Afrique du Sud au sud et la Zambie et le Zimbabwe au nord est et à l’est.


Le Parc National de Chobe

A côté du delta de l’Okavango se trouve le parc national de Chobe. Il est probablement le parc le plus connu du Botswana. Chobe est très diversifié car il comprend des régions avec beaucoup d’eau, à sa frontière nord avec la rivière Chobe, et d’autres beaucoup plus sèches, comme le canal asséché de Savute. Il s’étend jusqu’au frontières de la réserve de Moremi dans le delta de l’Okavango. Le parc est fameux pour sa concentration incroyable en éléphants – environ 120'000 têtes ainsi que pour sa grande population de buffles, antilopes et prédateurs. Les oiseaux ne sont pas en reste surtout lors de la visite de nombreux migrateurs de novembre à mars.


Réserve Centrale du Kalahari

La réserve centrale du Kalahari forme avec sa voisine la réserve de Khutse la plus grande réserve au Botswana et la troisième plus grande du monde.

 

La réserve du Kalahari est la terre du peuple San qui se trouve dans la région depuis des milliers d’années. Des lions, léopards, guépards, chiens sauvages, hyènes, girafe, oryx ainsi qu’une grande variété d’antilopes se trouvent dans le parc.


Makgadikgadi & Nxai Pans

Zèbres au coucher de soleil - Jack's Camp
Zèbres au coucher de soleil - Jack's Camp

La réserve de Makgadikgadi Pan ainsi que le parc national de Nxai Pan ont été créé en concurrence au début des années 70 dans l’espoir de protéger l’écosystème dans son ensemble. Le parc fut renommé Makgadikgadi Pans National Park dans les années 90 et couvre une superficie d’environ 7'500 kilomètres carré. C’est l’une des, si ce n’est la plus grande, étendue de sel les plus grandes au monde et a été formée il y a plus de 5 millions d’années. Le lac a fait jusque plus de 30 mètres de profondeur dans le passé.

 

La saison des pluies attire une incroyable diversité d’oiseaux d’eau ainsi que des gnous et zèbres qui sont à la recherche d’eau. Les pluies commencent normalement en novembre pour se terminer aux alentours de fin mars. Le Pan reste inondé jusqu’à avril. Vous aurez l’occasion de voir une très grande population de flamands entre autre.

 

Nous pensons que la meilleure saison pour visiter le Pan est l’hiver qui commence en mars et se termine en septembre car les journées sont agréables et moins étouffantes qu’en été. En plus vous trouverez toujours une grande population d’antilopes, de gnous et zèbres à la recherche du dernier point d’eau disponible.


La Réserve de Moremi

Moremi était le terrain de chasse des Bushman il y a environ 10'000 ans et a ensuite été peuplée par la tribus des Batawana. La réserve de Moremi couvre une superficie de 4'871 kilomètres carré et se trouve à l’est du delta de l’Okavango. Moremi est souvent citée comme étant la plus belle réserve d’Afrique et cela notamment grâce à la concentration la plus élevée au monde en mammifère. Elle combine des paysages de Mopane à des forêts d’acacias, des plaines inondées et des lagons. C’est évidemment l’incroyable diversité et abondance de plante et vie sauvage qui à fait la réputation de la réserve de Moremi.


Le Delta de l'Okavango

Le delta de l’Okavango est le second delta le plus grand du monde (après celui du Niger). L’eau arrive des pluies des hauteurs de l’ouest de l’Angola. Il y a des millions d’années la rivière Okavango se jetait dans un lac intérieur qui s’appelait le lac Makgadikgadi (actuellement le Makgadikgadi Pan). Les activités tectoniques ont modifié le cours de la rivière ce en à fait le delta de l’Okavango. Ce changement à créer un système unique de circulation d’eau qui fait vivre une faune et flore abondantes et qui n’aurait pu voir le jour car la région sans le Delta ressemblerait aux plaines désertiques du Kalahari.


Les pluies en Angola commencent en octobre pour se terminer aux environ de fin mars, début avril. Les inondations ne passent la frontière entre la Namibie et le Botswana qu’au mois de décembre et atteignent la frontière sud du Delta (Maun) qu’au mois de juillet.

 

En prenant plus de neuf mois de la source jusqu’à son point le plus extrême, ce lent écoulement d’eau est du au manque de changement de niveau des terres. En effet il n’y a une différence que de 60 mètres sur plus de 450 kilomètres de distance. Le delta de l’Okavango se prolonge jusqu’au Kalahari, à travers la rivière Botetle, mais dont au moins 95 pourcent de l’eau s’est évaporée avant de l’atteindre.


Tuli Block

Tuli est une rivière au Zimbabwe qui a donné son nom à cette région du Botswana. Le « Block » est une grande étendue de terre, entre 10 et 20 de largeur et plus de 350 kilomètres du nord au sud. Tuli Block est historiquement connue comme l’enclave de Tuli, offrant un accès facile à une faune sauvage très diversifiée. Tuli Block possède une belle concentration d’animaux, et une profusion d’oiseaux ainsi qu’une topographie fascinante. La partie la plus connue de la réserve de Tuli Block se situe entre les rivières Limpopo, Motlouse et Shashe.