Kenya

Carte du Kenya - © TheSafariCompany.net
Carte du Kenya - © TheSafariCompany.net

Aucun autre pays au monde ne peut offrir au visiteur une telle variété d’enchantements et d’expériences. En un seul et même pays, vous découvrirez des savanes peuplées de grands fauves, des cultures ancestrales restées à l’écart du monde moderne.


En un seul et même pays, vous découvrirez des savanes peuplées de grands fauves, des cultures ancestrales restées à l’écart du monde moderne, des plages paradisiaques et des barrières de corail, des forêts équatoriales et des montagnes enneigées, des déserts arides et d’imposantes chaînes montagneuses, sans oublier des opportunités d’aventure, de découverte et de relaxation extrêmement diversifiées ; en résumé, une variété au-delà même de ce que vous pourriez imaginer.


Amboseli National Park

Eléphants à Amboseli - Tortilis Camp
Eléphants à Amboseli - Tortilis Camp

Amboseli est la terre des géants. C’est un endroit de grandes plaines seiches, où les horizons se confondent et ne font plus qu’un avec le ciel.

 

Amboseli est renommé pour sa population d’éléphants et ses grands troupeaux. En particulier d’énormes mâles avec des défenses impressionnantes. Mais le géant le plus impressionnant de tous est le mont Kilimanjaro. La montagne d’Afrique la plus haute se trouve juste de l’autre côté de la frontière, en Tanzanie mais les vues les plus impressionnantes de ses sommets enneigés sont certainement celles depuis le parc d’Amboseli. Les lumières de l’aube colorent la montagne en un mirage violet et la neige à son sommet en un rose irréel. La vue des éléphants du parc d’Amboseli avec en arrière plan le Kilimanjaro est une image hors du temps de l’Afrique.

 

Cette région est la maison de beaucoup de communautés Maasai qui se regroupent autour du parc national d’Amboseli. Le parc fait 400 kilomètres carrés, avec sa partie sud qui se trouve en Tanzanie. Le parc abrite plus que juste des éléphants, vous y verrez également des grands troupeaux de gnous, zèbres et impala se nourrir d’herbes fraiches. Les guépards sont également fréquemment vus dans la région. La partie du parc recouverte de forêt d’acacias est remplie d’oiseaux ainsi que de plus petit mammifères.


Laikipia

Loisaba
Loisaba

Cette région spectaculaire est considérée comme la porte du nord du Kenya sauvage. Sauvage et très peu peuplé, une grande partie de Laikipia est constituée de ranchs privés. Dans la plupart des ranchs, le bétail partage la terre avec les animaux sauvages. Depuis quelques années, cette vie sauvage est devenue importante aux yeux des propriétaires et la plupart d’entre eux ont converti leur ranch en maison d’hôtes ou camps privés à l’intérieur de leur frontière. Cela est un grand succès et la plupart vivent maintenant du tourisme et les animaux sont protégés.

 

Les ranches se sont également regroupés en communauté et ont enlevé les barrières qui les séparaient de leurs voisins. Une fois encore, les revenus du tourisme se sont révélés bien plus profitables que ceux du bétails et de l’agriculture et cela à permis aux propriétaires de terrains de les « exploiter » d’une manière plus écologique.

 

Ils conservent plus que la vie sauvage, un mode de vie est également préservé.

 

Ces ranches se sont forgés une identité locale et ont renforcés les liens des communautés. Laikipia est le meilleur endroit au Kenya si vous désirez apprendre les cultures traditionnelles et leurs rôles dans le monde moderne.

Le résultat est une magnifique étendue sauvage dans laquelle la faune protégée erre librement et en toute sécurité. Située au centre de la Réserve Nationale Laikipia, cette zone est devenue une réserve pour éléphants, lions, léopards, buffles, et une multitude d’animaux sauvages y compris plusieurs espèces endémiques du Nord.


Laikipia est devenue un foyer de plusieurs initiatives de conservation, et certains ranchs sont même de véritables refuges pour la reproduction des rhinocéros. A Ol Pejeta, un refuge pour les chimpanzés sauvés du commerce des animaux vivants et de la viande a été établi.


Le Lac Naivasha

Flamands roses - Lac Naivasha - Loldia House
Flamands roses - Lac Naivasha - Loldia House

Le lac Naivasha est un superbe lac d’eau douce sur les bords duquel se trouve des papyrus. Le lac fait environ 13 kilomètres de longueur mais ses eaux sont peu profondes, avec une moyenne de 5 mètres.

 

La pluviométrie varie grandement dans les environs du lac, entre 114 et 991 par kilomètres carrés. Au début du 20ème siècle, le lac s’était peu à peu asséché pour finalement disparaître complètement. Des fermes ont commencé à voir le jour à l’emplacement de celui-ci jusqu’au jours où, quelques années plus tard, de fortes pluies reformèrent le lac, submergeant les fermes nouvellement construites. Les orages de fins d’après-midis peuvent provoquer de grandes vagues dans le lac. C’est pour cette raison que les Maasai ont baptisé le lac « Nai’posha » ce qui veut dire « eaux turbulentes » et que les Anglais ont mal interprétés en Naivasha.

 

Le lac et ses environs sont riche en beauté naturel et les sols fertiles dû aux eaux du lac en ont fait une des premières régions agricoles du Kenya. La plupart des berges du lac sont couvertes de forêts d’acacias Xanthophlea, connu sous le nom d’arbre à fièvre jaune. Ces forêt sont un refuge pour énormément d’espèces d’oiseaux.


Le Lac Victoria

Lac Victoria - Mfangano Island Camp
Lac Victoria - Mfangano Island Camp

A la frontière ouest du Kenya se trouve l’immense et splendide lac Victoria. Le lac, communément appelé Nyanza, fait deux fois la superficie du pays de Galle, et est la frontière naturelle entre le Kenya, la Tanzanie et l’Ouganda.

 

Le lac est le cœur du continent africain, la source de la rivière mystique du Nil. Au 19ème siècle, les sources du Nil étaient une des plus grandes énigmes que tout explorateur africain rêvait de résoudre. Après de nombreuses expéditions qui n’ont pas abouties, John Hanning Speke a finalement réussi à les trouver et atteindre le lac Victoria en 1858. Le Nil par du lac et amène les eaux du Nyanza jusqu’en Egypte et la méditerranée.

 

Cette impressionnante masse d’eau est riche en poisson, avec de nombreuse espèces colorées et la grande perche du Nil. La province de Nyanza est le cœur le cœur de la tribu des Luo, connu pour être de formidable pêcheur. La pêche attire de nombreux visiteurs au lac Victoria, souvent à la recherche de la perche du Nil.


Réserve de Lewa

Paysage - Lewa Safari Camp
Paysage - Lewa Safari Camp

La réserve de Lewa est une place étonnante, avec une superbe vie sauvage et une vue spectaculaire sur le mont Kenya au sud et les plaines arides au nord.

 

La réserve de Lewa fait environ 65'000 acres et se trouve dans la « Lewa Wilderness Trust ». Vous trouverez dans la réserve environ 10 pourcent de la population totale de rhinos noirs du Kenya et la plus grande population de zèbre de Grevy sur la planète. Lewa réinvesti tout les revenus générés par le tourisme dans son programme de conservation. Lorsque vous visiter Lewa, vous aidez des milliers de personnes de différents horizons et cultures à améliorer leur niveau de vie, et à donner à leurs enfants un future, en même temps que vous assurez à la vie sauvage un habitat protégé.


Masai Mara

Governors' Il Moran Camp
Governors' Il Moran Camp

Situé au cœur des superbes plaines africaines, la réserve du Masai Mara est constituée de 1'672 kilomètres carré de nature sauvage. Le Masai offre des possibilités inégalées, non seulement au Kenya mais même dans toute l’Afrique, de vous trouver au milieu des animaux sauvages. Il est constitué de plaines grasses sur lesquelles poussent de superbes acacias, coulent des rivières tortueuses et des forêts qui les bordent.

 

Tout au long de l’année vous vivrez dans la réserve du Masai Mara des drames naturels, un kaléidoscope de couleur de la vie.

 

La période la plus incroyable se situe entre juillet et début novembre, lorsque la savane foisonne de centaines de millier d’animaux qui font partie de la Grande Migration. Les près de deux million de gnous et plus de cinq cent mille zèbres qui envahissent les Masai Mara représente surement le spectacle naturel le plus impressionnant de la nature. Se trouver dans un des Governor’s Camps vous permettra d’être au milieu de l’action, plus proche que n’importe qui de cet incroyable spectacle.


Meru

Vue depuis Elsa's Kopje
Vue depuis Elsa's Kopje

Meru est un véritable paradis pour les explorateurs. La moins explorée des grands parcs et réserves du Kenya, cette région lointaine est un luxuriant Eden verdoyant. Depuis les frontières sud des parcs, un nombre incalculable de ruisseaux provenant du fleuve Tana apportent la vie à la terre.


Les denses forêts, les hautes herbes et les palmiers doums de Meru sont entourés de collines onduleuses et de petits monticules isolés. C’est là le pays sauvage où la lionne Elsa connue dans le monde entier, par le livre « Vivre libre », fut réintroduite dans la nature dans les années 1950. Cette nature sauvage, intacte et isolée octroie aux visiteurs la liberté d’explorer le parc à leur propre rythme, sans rencontrer d’autres personnes. Le pistage des animaux peut constituer un véritable défi, et s’avère très gratifiant.


On voit souvent des lions en hauteur sur des avant-postes rocheux, et l’on peut également trouver de grands troupeaux de buffles et d’éléphants. D’autres espèces représentées incluent la girafe réticulée, l’oryx, le petit koudou et l’éland.


Samburu & Shaba

Vue depuis Joy's Camp
Vue depuis Joy's Camp

Au Nord du Kenya, extrêmement aride, l’eau signifie la vie. Les eaux de la grande rivière Ewaso Nyiro attirent une importante faune le long de ses rives, créant ainsi une oasis de verdure. Cette rivière traverse trois grandes réserves du Nord : Samburu, Buffalo Springs et Shaba.


C’est une région spectaculaire, ayant comme toile de fond l’imposante montagne Ol Olokwe. La verdoyante forêt riveraine est en contraste frappant avec les plaines arides caractérisées par la présence de prunelliers. La réserve Samburu est très fréquentée par des grands troupeaux d’éléphants, attirés par la présence d’eau.


Pendant la saison sèche, les éléphants utilisent leurs défenses pour creuser en profondeur dans les lits secs de la rivière, afin d’obtenir la précieuse eau. Ces trous d’eau deviennent ensuite un point central pour d’autres animaux.


La région de Samburu est le meilleur endroit pour trouver plusieurs espèces endémiques du Nord, y compris la gazelle girafe, la girafe réticulée et le zèbre de Grévy. Les forêts le long des rives du fleuve abritent plusieurs oiseaux, y compris des espèces locales telles que le palmiste africain et la tourterelle vineuse. Ces forêts sont également le lieu de vie de plusieurs léopards, que l’on voit souvent à la tombée de la nuit.


La vue de l’une des ces superbes créatures insaisissables constitue toujours un rare enchantement. On aperçoit également souvent des lions le long des rives du fleuve, ainsi que des guépards dans les plaines ouvertes. On peut, en de plus rares occasions, apercevoir des meutes de lycaons qui traversent la réserve.

 

C’est à Shaba que Joy Adamson, auteur du livre 'Vivre libre' passa ses dernières années, en réintroduisant un léopard captif dans la nature. C’était là le thème de son dernier livre, 'la Reine de Shaba'.

Joy's Camp

Saruni Samburu

Sasaab

Kitich Camp (Matthew's Mountain Range)